5/5 sur 129 avis

12 500€

1920 Peugeot Quadrilette

Anglet, France
Détails de la voiture
Année 1920
Kilométrage 1 km
Note du vendeur

Au début des années vingt, la France sort péniblement d’une guerre marquée par des milliers de vies perdues, sacrifiées sur les champs de bataille. Dans ce contexte de l’après-horreur, les rescapés éprouvent un besoin irrésistible de plaisir, de frivolité et de s’offrir une automobile. Ceux, qui n’avaient pas été touchés financièrement par le conflit, pouvaient se permettre l’acquisition de luxueuses voitures coûtant une fortune, habillées par des carrossiers de talent. Mais face à eux, des milliers de gens, qui avaient appris à conduire dans les forces armées, étaient quasiment sans argent. 


Peugeot, comme d’autres constructeurs, va répondre à cette forte demande en leur proposant la Quadrilette, minimaliste, économique et populaire.


L’état Français, conscient que l’industrie cherchait de nouveaux débouchés, facilitent la tâche des constructeurs de voitures populaire en créant par la loi de finances du 30 juillet 1920 la réglementation sur les « cyclecars » qui réduit à 100 francs la taxe annuelle de cette nouvelle catégorie de petites voitures, moins taxées que les véritables automobiles. Pour bénéficier de cette catégorie, un cyclecar doit répondre précisément à certains critères définis officiellement. Le véhicule automobile doit être à trois ou quatre roues et posséder au maximum deux places. Avec sa carrosserie nue, il ne doit pas excéder un poids supérieur à 350 kg et la cylindrée ne doit pas dépasser 1100 cm3.


Issue d’une collection privée, cette belle quadrilrette dans son excellent état d'origine vous apportera le plaisir d’une avant-guerre dans une budget raisonnable.


fr_FRFrançais